Amorcer l’intelligence collaborative

Comment mobiliser mes équipes autour de ma nouvelle stratégie?
Comment rendre mon organisation plus agile dans l’exécution opérationnelle?
Comment obtenir l’adhésion de tous à une réorganisation?
Comment sortir nos équipes de l’impasse et faire avancer ce projet important?
Comment favoriser de nouveaux comportements, une nouvelle culture dans notre organisation, pour que notre transformation devienne réalité?

Nous maitrisons des dizaines de méthodes pour résoudre ces problèmes : événements annuels mobilisant l’intelligence collective dans une ambiance de ruche, hackathons sur les modes de collaboration, ateliers de récits pour approfondir notre raison d’être, teambuilding par enquête appréciative, ou design thinking.
Le secret de la réussite en l’occurrence, c’est d’appliquer la bonne architecture invisible au défi à surmonter, et non pas seulement de s’en tenir à une technique de facilitation en vogue.

Étude de cas

Multinationale pharmaceutique

Le défi

Après cinq années d’austérité et de gestion par les chiffres, le lancement d’une série de nouveaux produits et le retour à une situation financière confortable ont exigé l’adoption d’une nouvelle stratégie agressive nécessitant non seulement de nouvelles méthodes de travail collaboratif, mais aussi une prise de risque à la hauteur des énormes opportunités offertes à présent sur le marché. Il fallait également adopter de nouveaux modes de collaboration entre unités opérationnelles et un changement de comportement pour que cela réussisse, tout cela dans un délai très court.

La solution :

Après l’alignement du comité exécutif sur le but visé et les marges de manœuvre à donner à chaque étape de la démarche, un séminaire de collaboration réunissant 200 cadres supérieurs pendant trois jours a été organisé pour clarifier l’orientation à prendre, instaurer un climat de confiance entre les principaux acteurs, inventorier et approfondir les projets transversaux requis pour mener à bien cette nouvelle et ambitieuse stratégie. Au cours des six mois qui ont suivi, des activités collaboratives ont ensuite été co-animées dans les pays concernés autour des projets transversaux pour assurer le suivi et mobiliser l’organisation tout entière pour l’adoption des nouveaux modes de collaboration.

Résultats :

• Une approche centrée sur le patient dans toute l’Europe adaptée aux réglementations nationales spécifiques. 

• Le déploiement rapide dans chaque unité opérationnelle nationale.

• La création de pôles d’excellence transversaux.

• Une nouvelle vision partagée dans toute l’organisation européenne.